Agathe Rosa

RANDOM

Dans le paysage de la ville dynamique, bruyante et à l’architecture parfois chaotique, le cimetière constitue un lieu à part. Clôt, il invite au silence et offre une suspension temporelle face à l’éternité, propice à l’introspection et au repli. Son organisation architecturale est le plus souvent orthogonale afin de rationnaliser au maximum l’utilisation de l’espace et de faciliter la gestion des concessions.

Ainsi, au cœur d’un même tissu urbain cohabitent des rythmes, des temporalités et des organisations architecturales diverses, qui engendrent des expériences phénoménologiques variées.

Avec l’installation RANDOM, Agathe Rosa propose de questionner cette relation entre la ville et le cimetière. Les séquences lumineuses produites par des stroboscopes placés dans ses allées le fragmenteront et l’animeront, brisant à la fois sa configuration et les repères spatio-temporels des personnes présentes, ce d’autant plus que la pièce gagnera en intensité avec la densification de l’obscurité. La composition visuelle produite par la lumière – créée à partir d’une programmation et d’une rythmique mathématiques aléatoires – donnera vie à l’architecture du lieu qui, pour quelques heures, entrera en adéquation avec le fonctionnement du reste de la cité.