Théophile Stern

Né en 1990 à L’Arbresle, il suit de 2006 à 2010 une formation industrielle en structures métalliques puis intègre l’ENSBA en 2013.

Il présente en mars 2015 une installation à l’Université Paris-Dauphine et participe en avril à l’exposition « Paradis culinaire » sur le thème de la chasse à la galerie le Purgatoire en partenariat avec le musée de la Chasse et de la Nature, à Paris.

Son travail est fait d’expérimentations libres, de recyclage et d’assemblages d’objets industriels qu’il trouve en milieu naturel. Il confronte ces artefacts usés et abîmés par le temps et les Hommes et se joue de leur irrégularité intrinsèque pour créer de nouveaux équilibres plastiques.